création 2017

TU, EL CIELO Y TU

Je prends le parti d’explorer les contours et les affres de la passion amoureuse, en ce qu’ils s’inscrivent d’abord dans un rapport corporel à l’autre.

Le rouge et le noir, la vitalité et la destruction, la force et la douleur… s’il est une expérience commune qui nous éloigne des interprétations univoques, c’est bien celle du sentiment amoureux.

De l’érotisme avide et monomaniaque à l’indifférence, nos corps en portent les traces, et se souviennent des moments d’extase, d’égarement et de fusion…, tout comme des états d’abandon. Là où les mots entretiennent au désir amoureux et à l’érotisme un rapport singulier, le corps s’en fait la chambre d’écho.

Cette création s’inscrit dans la filiation de la voie ouverte en 1996 avec A Fuego lento, puis Valser (1999). C’est en réinterprétant le vocabulaire de la danse tango par une association avec la danse contemporaine que je souhaite interroger et rendre visible la jungle des sentiments amoureux qui composent la trame quotidienne de nos vies. Sur le plateau, et dans le travail d’improvisation, je parie sur la rencontre entre des interprètes issus d’univers de danse et d’imaginaires différents : des danseurs contemporains et des danseurs de tango. C’est aussi la richesse de ce croisement de techniques, de styles et de corps qui me tient à cœur.

Danser avec amour, tendresse, désir, passion ;  ou avec indifférence, le cœur déjà ailleurs, ou rongé par une jalousie irrépressible. Comment les hommes et les femmes s’y prennent-ils pour se laisser à désirer ? Quel corps mettent-ils en avant et quelles manières ont-ils de s’en servir pour élaborer leur intégrité face à l’autre sexe ? Les rapports sensuels entre les hommes et les femmes seront au cœur de cette création.

Barthes avait manié la langue pour traiter du discours amoureux. J’emprunte les chemins tortueux du tango mélangés à la gestuelle du contemporain. Le tango devient dans ma démarche une pensée amoureuse pour nos corps qui jaillit de l’étreinte de la danse. 

Catherine Berbessou

Que serait le sentiment amoureux sans l'attirance des corps, l'alchimie étrange, jouisseuse et ravisante qui en émane ?

Sans cette avalanche de regards, de touchers, d'étreintes et de sentiments qui nous assaillent ?

EQUIPE

conception & chorégraphie  // Catherine Berbessou

assistante  // Claire Richard

création sonore  // David Geffard

création costumes  // Myriam Drosne

conseil et régie lumière  // Julien Pichard

régie générale  // Christophe Velay

régie son // Hugues Laniesse

production  // Françoise Empio 

diffusion // Anne-Lise Ourmières

images photos vidéos  // Jérôme Cassou

CREATION POUR 10 DANSEURS

Carmela Acuyo

Stéphane Bourgeois

Rémi Esterle

Noémi Ettlin

Claire Meguerditchian

Willem Meul

Marion Métais

Sabine Novel

Federico Rodriguez Moreno

Isabelle Teruel

CO PRODUCTION

La Briqueterie / CDC du Val-de-Marne

La Filature, Scène National de Mulhouse

La MCNA de Nevers

Le Théâtre de Rungis

Le Théâtre, Scène Nationale de Mâcon

Le Dôme, Alberville

L'ADAMI

partenariat

Accueil Studio : Compagnie 29x27

Sept cent quatre vingt trois, Nantes

accompagnement spécifique

Micadanses, Paris

LES INTERPRETES

Carmela Acuyo est diplômée en Danse Classique par le Conservatoire Supérieur de Danse de Granada, ensuite elle étudie la Danse Contemporaine, la Danse-Théâtre, la Danse- Contact et l’Improvisation. 

Elle réside en France depuis 1998 où elle est directrice artistique, chorégraphe et interprète de la Cie de Danse Contemporaine Vendaval. 

Elle rencontre le Tango Argentin à Toulouse il y a quelques années et très vite elle se forme dans ce domaine pour exercer en tant que pédagogue.

Actuellement elle continue la direction artistique et chorégraphique au sein de la Compagnie Vendaval et approfondit et transmet sa connaissance du Tango Argentin, dans le domaine du technique de la femme et le tango-contact avec  comme axe de recherche la conscience corporelle et l'écoute et dialogue dans le mouvement.

Noémie Ettlin a suivi le « D.A.N.C.E. » en 2007-2008, programme européen basé en Allemagne. Elle y rencontre les chorégraphes William Forsythe, Wayne McGregor, Angelin Preljocaj et Frédéric Flamand. En 2009, elle intègre le Ballet National de Marseille dirigé par Frédéric Flamand. De 2012 à 2014 elle participe à la dernière création de James  Thiérrée et tourne la pièce pendant deux ans. Elle a ensuite travaillé avec des comédiens sous la direction de Denis Podalydès, Olivier Brunhes ou encore Raphaël Trano, ainsi que continué son travail d’interprète auprès de Laura Scozzi, la cie Tango Ostinato, le chorégraphe américain Andrew Skeels,… Aujourd’hui Noémie apprécie rencontrer et explorer les nombreux univers qui gravitent autour de la danse et participe à des projets variés

 

Claire Meguerditchian est danseuse contemporaine et danseuse de Tango. Elle se forme au Studio Harmonic à Paris, et obtient le diplôme d’État de danse contemporaine en 2006. Claire complète ensuite sa formation par le Tango auprès de différents professeurs internationaux. Elle allie une activité d’interprète et d’enseignante à Paris, travaille auprès de la Cie Mazurka, Cie Jelly Germain, Cie Béa Buffin. De 2013 à 2015 Claire s’installe à Berlin où elle mêne des projets chorégraphiques personnels alliant différents styles de danse, en collaboration avec des musiciens, artistes plasticiens, vidéastes. Avec avec la danseuse Beatrice Bresolin, elle crée le Duo FlashBack qui se produit actuellement en Allemagne et en Italie. De retour en France elle travaille auprès de la Cie Bissextile .

 

Marion Métais, professeur, interprète et chorégraphe.

De formation classique et contemporaine elle danse au Ballet International de Cannes de Rosella Hightower. Elle rencontre des chorégraphes internationaux et découvre le Tango argentin grâce à « Tango loco », une chorégraphie de Philippe Lizon.

Danseuse pour plusieurs chorégraphes en France et à l’étranger, elle honore une commande d’écriture pour la Biennale de l’art contemporain de Bourges. Elle chorégraphie ensuite plusieurs créations pour la compagnie Moebius fusionnant danse contemporaine et Tango argentin. Elle développe des projets amateurs avec des enfants et adolescents et participe au festival « Les Futurs de l’Écrit » de Noirlac.

Elle précise sa technique de tango en rencontrant de grands maestros comme Catherine Berbessou et Federico Moreno, Sebastian Arce et Mariana Montes, Moira Castellano, Mariana Dragone.Elle transmet  son expérience du tango à deux, elle propose un enseignement sur la communication et sur le rôle actif de la femme, donnant les clefs techniques pour enrichir l’interprétation de chacune.

 

Sabine Novel danseuse contemporaine et baroque, chorégraphe, chanteuse de formation lyrique (Soprano) elle parcourt les Théâtres et les Festivals les plus prestigieux du monde artistique en tournées internationales avec la Compagnie Montalvo-Hervieu de 1991 à 2012. Elle développe au fil des années une écriture personnelle chorégraphique et vocale saluée par la presse, en France (Le Monde), en Australie (The Advertiser) et au Brésil (O Globo). Elle danse régulièrement pour la Compagnie de danse l’Eventail de Marie-Geneviève Massé, et crée en 2004 Le Miroir des Songes, Compagnie Danse et Voix avec laquelle elle danse, chante et chorégraphie sept pièces qui ont tourné en France, en Italie et au Venezuela. Chorégraphe en résidence au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Annecy et des Pays de Savoie depuis 2013, elle mène plusieurs projets avec les danseurs et musiciens en formations. Assistante de José Montalvo pour sa dernière création au Théâtre National de Corée, Shiganè Naï, en mars 2016, elle partage son temps entre interprétation, transmission et création.

 

Isabelle Teruel se forme à la danse Contemporaine  et rejoint très vite le CCN de Nantes comme interprète /chorégraphe Claude Brumachon où elle y danse plusieurs années. Elle est interprète dans la Cie Quat’zarts /chorégraphe Catherine Berbessou pour les créations A Fuego Lento,Valser , Fleur de Cactus . Elle est également interprète pour le Collectif LMNO, chez Charles  Cré-ange et Joelle Bouvier. Depuis quelques années elle enseigne régulièrement  la danse contemporaine sur la ville de Nantes

 

Stéphane Bourgeois après un court passage dans l’école du Ballet du Rhin de Mulhouse il intègre le CNSMD de Paris. Au cours de sa formation il rencontre des chorégraphes renommés et participe à plusieurs reprises de rôles de pièces du répertoire, de Bagouet à Jennifer Muller en passant par Maguy Marin ou encore Angelin Preljocaj. En 1996, il se présente à l’audition de l’opéra de Lyon où il est engagé pour 6 mois. Mais c’est auprès de Claude Brumachon et de Benjamin Lamarche, au Centre Chorégraphique National de Nantes, qu’il choisit de continuer son travail d’interprète pendant quatre ans. En 1999, il devient danseur de la compagnie ngc25 Hervé Maigret ainsi qu’au CNDC d’Angers sous la direction de Robert Swinston

 

Rémi Esterle commence sa carrière en tant qu'acrobate et co-auteur au sein de la compagnie Archaos. Il s'oriente ensuite vers la danse contemporaine et devient interprète principalement pour les chorégraphes Jackie Taffanel et Sylvie Guillermin. Après un détour par le cinéma en tant que scénariste pour le réalisateur Damien Manivel, il rencontre le tango argentin et part se former à Buenos Aires. Il remporte en 2014 avec sa partenaire Cécile Rouanne les titres de champion de France et vice-champion d'Europe de Tango.

 

Willem Meul, danseur interprète né à Leuven, (Belgique), son expérience professionnelle l'a conduit à travailler avec plusieurs compagnies en Europe. Notamment au Koninklijk Ballet van Vlaanderen, au Ballet de l’Opéra National du Rhin, à l'Opéra de Genève, au TNS et dans différentes compagnies indépendants telles que SisypheHeureux, Descendanse, Gambit,…

Il apprend le Tango Argentin pour l’intégrer dans des œuvres chorégraphiques. Il commence avec Roger Meul et approfondit son apprentissage avec Federico Rodriguez Moreno et Catherine Berbessou. Le Tango Argentin le fascine et le mène à structurer son imaginaire. Ainsi, il se retrouve à mélanger le Tango Argentin avec la danse contemporaine (Moebius), les arts de la rue notamment l'art pirotechnique et la musique (Bilbobasso) ou encore le théâtre avec Camilla Saraceni, Théâtre de l’Ethé….. Il co-dirige et chorégraphie avec sa Compagnie « Estro » et est sollicité en tant que pédagogue pour des compagnies de théâtre et de danse.

 

Federico Rodriguez Moreno est  Professeur d'éducation physique à Buenos Aires en 1990, fait ses études en psychomotricité à l'université de Buenos Aires et est Professeur de Tango pour enfants. (8 à 12 ans) En France,il est Danseur et assistant dans la Cie Catherine Berbessou ; créations «A Table», «A Fuego Lento», « Valser », «Fleur de cactus », danseur dans « Tango Rumba et Viandes » au parc de la Villette à Paris.

Professeur de Tango en cours réguliers à Paris. Il collabore à la Création de plusieurs chorégraphies de Tango  Argentin diffusées dans le cadre de festival. Il travaille parallèlement avec la compagnie Zefiro Théâtre, il dirige des stages AFDAS de tango argentin pour danseurs et comédiens, il participe à leur création chorégraphique de «Preuve d'amour» II collabore  au duo « In I» d’Akram Khan et de Juliette Binoche concernant le Tango Argentin. Aujourd’hui, il  se consacre essentiellement à l’enseignement et aux pratiques du Tango Argentin avec Catherine Berbessou en France et à l’étranger. Il enseigne avec Catherine Berbessou depuis 2009 au sein de l'association AlterTango à Nantes.